La tribu animale : ceux qui sont là

Les équidés

Grisou

petit âne gris des alpes, né entre 1986 et 1991

Grisou

C’est le premier animal accueilli en 2005, avant même la création de l’association. Anciennement maltraité et sur exploité, il a gardé un caractère un peu méfiant et bourru. Cela cache un grand cœur en recherche d’attention et de paix et une fine intelligence. Il a été chamboulé par la disparition de sa compagne de toujours – Chifounette - en 2013. Il a mis deux années à s’en remettre véritablement. Maintenant, son regard est serein et c’est un plaisir de leur voir vivre sa vie tranquillement en s’adaptant à ses nouveaux compagnons. Grisou est très attachant.

Jasou

jument semi-trait bretonne, née en 1997

Jasou

Notre «cadeau empoisonnée», telle que l’on nous l’a présentée la première fois en 2010, s’est avérée être notre première enseignante du peuple des chevaux - et quel caractère forte de ses 900kg ! C’est avec elle que nous avons compris que chaque animal à son comportement relationnel propre à respecter. C’est aussi avec elle que nous avons compris que nous aussi nous avons notre comportement relationnel propre à faire respecter ! De l’inquiétude à la confiance… de l’abrupt à la paisible conscience de l’autre… un peu notre mascotte depuis.

Rose

baudet du poitou à 60 %, née en 2005

Rose

Rose nous a rejoint, jeune et fringante, en parfaite santé ; ce qui est rare chez nos résidents équins ! Elle accompagnait sa mère, Lanette, souffrante d’un pied bot sévère qui n’avait pas été rectifié. Au départ de Lanette, Rose s’est retrouvée perdue face aux chevaux et au couple Grisou / Chifounette. Dure période pour elle. Lorsque Grisou s’est retrouvé seul après le départ de son âme sœur, il a fallu du temps avant qu’ils ne lient une amitié complice. Maintenant, ils sont inséparables! Rose, gourmande, collante, fouineuse, câline, bourrue, a une très grande capacité à nous rendre chèvre et à nous ouvrir le cœur ! Signe particulier : nous braie dans les oreilles tôt le matin quand elle considère que nous tardons trop pour le foin et sa pomme du matin !

Darjeeling

cheval selle,
né en 1991

Darjeeling

Darjeeling est la force tranquille, d’une remarquable intelligence. Il est le seul, par son flegme naturel et sa présence sereine à calmer la rivalité des filles !
Affectueux et aimant le contact avec les humains, c’est un grand bonhomme – pardon un grand boncheval ! Un enseignant aussi.
Pourtant, après 25 ans de bons et loyaux services dans un centre équestre, il a été décidé de le mettre au rebus.
Heureusement, une jeune femme l’a sauvé, mais cela n’a pas suffi, Darjeeling, très maigre, affaibli, malade, pouilleux, a failli mourir. Seule une chaine de solidarité a pu le sauver et lui permettre de se poser sur les terres de l’Awen.
C’est un bonheur et un honneur de faire partis de ses compagnons.

Hiémione

jument selle française,
née en 1995

Hiémione

Jument racée, toute en noblesse, souffrant d’une arthrose généralisée… bah à vrai dire, depuis qu’elle est là, à part quelques matins un peu raides, elle semble plutôt bien gérer ses vieux os… et tout son petit monde !
Au grand damne de Jasou - dominante détrônée - qui ne manque pas de la provoquer dès qu’elle le peut !
Un peu méfiante et froide de primes abords, qu’est ce que l’on se sent fier quand elle commence à nous faire confiance et à nous accepter !

Deedee

ponette shetland,
née en 1995

Deedee

Mini ponette rencontrée dans un tout petit enclos, ne pouvant presque plus marcher du fait d’une fourbure chronique et de sabots en babouche! Elle est venue, un maréchal était là pour rectifier ses sabots, et elle a couru, couru et rejoint les autres! Plus de crises depuis! D’un naturel solitaire, un peu en retrait, sage et ingénieuse, elle semble être infectée par la maladie de Lyme, ce qui la fragilise sur certaines périodes de stress. Mais Deedee est rustique et robuste. Nous faisons attention à elle. Deedee est très attendrissante.

Valadora

jument selle, née en 1990

Valadora

Valadora est l’ainée de tous. Discrète, elle a un regard dans lequel on retrouve toute son expérience accumulée. Après une vie bien remplie au côté d’une animatrice animalière, Valadora semble apprécier sa place sur les terres de l’Awen en compagnie de nous tous. Valadora se laisse découvrir progressivement à force d’observation et d’attention bienveillante. Une âme profonde.

Alloa

ponette shetland, née en 2010

Alloa

La plus jeune, la plus délurée, la plus têtue, la plus imprévisible … notre ado qui teste les limites de tout le monde (sauf de Jazou !) malgré sa fourbure ! A déjà tester le jardin, la cabane, l’atelier, la yourte et notre lit ! Elle est pleine de vie et de curiosité. Peut être également que cela cache une recherche d’attention et de reconnaissance. Alloa est belle à regarder vivre. La relation se construit pas à pas avec beaucoup de plaisir et la promesse d’une belle complicité.


Haut de page


Le peuple des chèvres poitevines

Il y a peu race en voie de disparition, maintenant en voie de réhabilitation. Nobles et rustiques, les poitevines ont une intelligence fine et sont impressionnantes de beauté et de carrures! C’est un étonnement ravi continuel de découvrir progressivement les personnalités de chacune dans leur jeu social qui petit à petit nous inclus.

Thor

le patriarche,
né en 2010

Thor

Thor a été le premier bouc à nous rejoindre. Il est le papa de tous les boucs et chèvres présents actuellement sur les terres. Il est très impressionnant et d’une très grande gentillesse. Curieux de l’être humain, il a compris le grand bienfait que pouvaient représenter les mains humaines : recherche et apprécie les papouilles ! Il mène sa tribu de manière ferme, sereine et bienveillante. Un gardien et une présence forte.

Freya

la nouvelle matriarche,
née en 2012

Chèvres

Fille ainée de Thor, Freya a remplacé Thalys et Sakura, les deux demi sœurs qui ont initié la lignée des chèvres poitevines sur les terres. Fille de Sakura, elle tient bien sa place de matrone. Plus méfiante que Thor vis-à-vis des êtres humains – sans doute suite à une période de maladie où elle a été un peu malmenée – elle se laisse maintenant approcher mais pas caresser. Très observatrice, on sent qu’elle ne prend pas de décisions à la légère. Elle aura beaucoup à partager et à transmettre de son expérience.

Melchior

le frère aîné, né en 2012

Melchior

Fils de Thalys, il a hérité du gêne «sans cornes» de sa mère. Il a mis du temps à se faire une place auprès de Thor mais leur relation est équilibrée depuis. On le sent sage, ce qui compense largement le manque que peut représenter l’absence de cornes dans les joutes traditionnelles caprines. C’est le seul descendant de Thalys. Il joue un peu le rôle de tonton auprès de la génération suivante.

Thésée

jeune bouc, né en 2014

Chèvres

Fils de Sayana qui nous a quittés, elle-même fille de Freya, demi-frère d’Achille et de Xéna. Cela a été dur également pour lui à la naissance. Nourri au biberon, de santé fragile, ayant perdu sa mère, Thésée –solitaire- a été aidé par Melchior, son oncle, et a su se refaire une santé et prendre une personnalité très attachante. Dominé par son demi-frère les premières années, Thésée a pris du poil de bouc et de la confiance. Il ne se laisse plus faire ! Très intelligent, Thésée a un regard très beau et profond.

Achille

jeune bouc,
né en 2014

Chèvres

Fils de Freya, Achille est l’aîné d’une portée de 3 chevreaux, le plus robuste, il a quand même du être nourri au biberon.
Il a perdu une de ses sœurs à la naissance.
Il est resté très robuste et prend le chemin d’un bouc indépendant et aussi impressionnant que son père.

Xéna

la petite dernière, née en 2014

Chèvres

Fille de Freya et jeune sœur d’Achille, nourrie au biberon, elle a failli ne pas survivre. Elle reste la plus petite de nos chèvres mais compense son petit gabarit par une intrépidité, une intelligence et une curiosité impressionnante. Toujours la première dans les bons coups alors que ses frères se demandent encore ce qui se passe ! Une survivante cajolée !


Les gardiens Khalan et Myrdhin

Que dire de Khalan et de Myrdhin ? Sans eux, ça ne serait pas pareil. Qui a déjà partagé une vraie relation avec des chats peut comprendre.

Chats câlins, chats sauvages… chats carpettes, chats guérisseurs… chats chez eux, et dans leur monde… Ils ont toujours vécu là, nous accompagnant en tout, sur ces hectares, à la fois libres et attachés à nous, en relations avec tous, animaux et humains, résidents et de passage… Il faut les voir vivre. Un honneur et une bénédiction que de partager la vie de ces deux-là. Immense gratitude.

Myrdhin

chat, né en ?

Myrdhin

en cours

Khalan

chatte, née en ?

Khalan

en cours


Haut de page

Association Les jardins de l'Awen - 2 bis La Nouillère 86390 Lathus-Saint-Rémy - 06 71 07 92 61

Association loi 1901