La tribu animale : à savoir

Nous recevons de nombreuses demandes pour accueillir des animaux en difficultés. Nous ne pouvons satisfaire toutes ces demandes pour différentes raisons :

  • Nous devons veiller à ce que chacun puisse vivre bien et en équilibre avec l’ensemble, le tout sur 11 hectares.
  • Nous n’accueillons pour l’instant que des animaux de ferme (équidés, bovins, caprins, moutons). Nous ne proposons pas un refuge pour chiens et chats ou autres animaux de compagnie.
  • Nous proposons une solution pour offrir un nouveau départ ou une fin de vie décente à des animaux. Nous ne proposons pas des solutions aux maîtres humains qui se déchargent de leur responsabilité par facilité : changements de conditions de vie, de compagnons (compagnes), changements d’envie…

Nous privilégions les «rencontres» créées par la vie, plutôt localement, et nous nous assurons autant que faire possible, que notre nouvel ami est d’accord pour venir rejoindre notre tribu. C’est du cas par cas.

Tous les espaces des terres sont ouverts aux animaux. Seuls le jardin (toujours !) et l’espace d’accueil (parfois…) ne leur sont pas accessibles. Ils vivent leur vie avec le moins de contraintes humaines possibles. Pas d’exploitation, pas de travail, pas de monte, pas d’élevage… ils sont, c’est tout - une présence nécessaire à l’équilibre de l’ensemble, des êtres à part entière, avec lesquelles nous vivons, partageons et apprenons.

Nous apprenons à respecter le plus possible la personnalité de nos compagnons et leur équilibre.
Ils se nourrissent à l’herbe, complétée par du foin de culture biologique en hiver. Nous leur apportons le cas échéant des granulés biologiques si nécessaire à leur bien-être. Est-ce bien utile de préciser ici également les ajouts de pommes, carottes, fanes, légumes du jardin… ?
Ils boivent l’eau des rivières, remplacée par l’eau de notre forage en cas de sécheresse.
Nous avons construit quatre abris en bois pour les équidés et un pour les chèvres, répartis sur les terres. À ces abris, se rajoute une cabane de soins, près du jardin, propice à la prise en charge d’un animal malade ou blessé.

Pour les soins et accompagnements médicamenteux, nous privilégions une approche holistique et naturelle, n’ayant recours à la chimie qu’en cas d’extrême doute. Les nombreuses incertitudes face à la maladie et à la souffrance animale ainsi que l’approche inacceptable pour nous de l’animal-produit de la médecine vétérinaire classique représente notre source de doutes principale sur le bien fondé de notre action et un des défis le plus grand à dépasser.

Nous nous sommes entourés d’une vétérinaire de proximité - efficace et sensible - ouverte à la phyto-aromathérapie et d’un vétérinaire ostéopathe / acupuncteur / énergéticien pour une approche globale de fond. Nous travaillons également avec notre amie Brigitte, communicatrice animalière, qui nous fait l’immense cadeau de servir de relais gratuitement lorsque nous sommes trop dans l’émotion pour mettre en pratique de manière sereine ce qu’elle nous a appris.


Cliquer sur une image pour visionner la galerie


La tribu animale : Jasou et les chèvres poitevines La tribu animale : les équidés La tribu animale : Jasou la jument, Grisou l'âne gris, Rose le baudet du Poitou La tribu animale : les chats Myrdhin et Kalan La tribu animale et cédric La tribu animale

Association Les jardins de l'Awen - 2 bis La Nouillère 86390 Lathus-Saint-Rémy - 06 71 07 92 61

Association loi 1901