Sur les chemins de l'Awen
conscience animale

De part notre expérience, une des clés principales pour nous aider à nous reconnecter à notre être global via le Cercle Sacré est la présence de nos amis animaux à nos côtés. Accepter de s’oublier soi-même quelque peu pour oser entrer en contact avec ce monde à la fois si proche de nous et si différent qu’est le monde animal. Arrêter de vouloir tout contrôler avec nos œillères égotiques et se mettre à l’écoute d’une résonnance possible à établir pour peu que l’on considère cet « autre » comme compagnon à part entière, avec respect, attention et bienveillance.

Cette résonnance se développe par cette attention bienveillante portée à l’animal aussi bien dans la vie de tous les jours que par des sessions actives de communication animale intuitive.

À chaque âme groupe animale correspond des défis à relever pour leur propre évolution ainsi que des sagesses offertes à l’ensemble du Cercle Sacré et spécifiquement à l’Homme, si celui-ci accepte de « re se voir » à nouveau en lui avec humilité la résonnance de chaque peuple animal.

Mais au-delà de cet aspect plus général, il est un chemin plus quotidien, qui prend aux trippes, ce chemin est celui que nous empruntons quand nous décidons de vivre pleinement, avec responsabilité, notre vivre ensemble avec une individualité animale.

Plus nous nous rapprochons dans le quotidien, plus nous expérimentons la personnalité de chaque animal. Chaque animal ressent, a ses traits de caractère, ses sentiments, ses émotions, ses envies, ses préférences et rejets. Bref chaque animal est un être bien vivant, complexe, unique avec lequel mettre en place une relation saine et équilibrée demande beaucoup de sensibilités et de doigtés, n’ayant pas l’outil parole pour simplifier (manipuler ?) les échanges. L’animal nous met directement face à un miroir et face à nos responsabilités. Il est alors facile de s’en détourner en retournant à cette terrible rengaine d’animal/machine ou animal/objet.

Mais lorsque l’on décide de se regarder en face et de prendre ses responsabilités, c’est un échange d’une richesse inouïe qui se met en place, qui permet de mieux se connaître.

Cet apprentissage de ce qu’est la conscience animale se fait surtout profondément, étape par étape, dans les expériences parfois douloureuses que nous fait vivre notre statut de « responsable » du bien-être de nos compagnons.

suite 2/8

Les terres de l'Awen - 2 bis La Nouillère 86390 Lathus-Saint-Rémy

Cédric Audion : 06 71 07 92 61 - Sabrina Irle : 06 15 16 83 48