Sur les chemins de l'Awen
vivre ensemble, le cercle sacré

Cette notion du Cercle Sacré – que l’on retrouve traditionnellement dans les approches chamaniques du monde entier – peut être associée à un constat simple de notre fonctionnement de femmes et d'hommes faisant de notre mieux pour vivre bien sur cette terre.

Nous sommes tous à la recherche de quelques chose, nous avançons tous pour un objectif plus ou moins bien défini dans notre conscience, souvent esclaves des jeux de notre égo pour masquer sa peur fondamentale et nos réels besoins.

Tous à la recherche d’une compréhension, d’un bien-être durable dépendant de différents facteurs, souvent extérieurs à nous, en fonction des filtres que nous choisissons de mettre à nos points de vue. Nous voulons.

C’est ce cheminement égotique labyrinthique que nous avons choisi d’expérimenter jusqu’à ce que tout devienne impasse et oblige notre égo à s’arrêter, s’asseoir et à se regarder lui-même.

Cela demande courage et foi pour se jeter dans le vide à ce moment, perdre ses repères… cela demande humour et respiration également.

Et puis quoi ? Que se passe-t-il ensuite ? Seules les personnes faisant ce pas peuvent réellement y répondre, cela diffère pour chaque personne, en fonction de ses couleurs et de sa note première. Chacun tisse et détisse ainsi les fils de sa vie.

Une constante pourtant, on se rend compte que notre égo, loin de l’anathème dont il fait l’objet, est un merveilleux outil… en complet déphasage certes – toujours trop devant, trop derrière, trop à côté – et que toute notre vie peut se résumer à un calibrage de cet outil magnifique !

Chaque être, de tous les règnes imaginables, vibre d’une mélodie première, tisse et détisse ses propres traits de lumière, s’interpénétrant les uns avec les autres. L’ensemble de ces trames de chants et de lumière forme le Cercle Sacré.

Chacun a sa place dans le Cercle Sacré, de toute éternité, nous sommes assis parmi les nôtres. Et lorsque l’égo s’arrête un peu et se rapproche du temps Présent, il rentre étape après étape en phase avec ce que nous sommes au sein de ce Cercle.

Vouloir est une étape qui nous éloigne encore de ce qui est. Remercier est une autre étape, remercier car cela est.

Le Cercle Sacré ainsi défini est la manifestation d’un Grand Être, une conscience dans lequel chaque composant à sa fonction, y compris l’être humain et les règnes animal, végétal, minéral… et autres, quel que soit le degré d’organisation des systèmes pris en référence.

Vivre ensemble avec respect, c’est prendre conscience que tout ce qui est autre est une partie de nous-mêmes (du Noumen), c’est prendre conscience de la nature holographique et fractale de notre existence.

C’est également sortir d’une conscience égotique au profit de la conscience que nous faisons parti d’un organisme, d’un groupe plus grand que nous.

Et c’est enfin de commencer à faire les choix qui s’imposent pour le bien de cet ensemble, quels que soient les filtres idéologiques que nous décidons de mettre sur ce terme « ensemble » en fonction de nos croyances.

Une excellente première décision (mais pas la seule !) est de se pencher un peu vers la Nature, l’écouter avec curiosité et redécouvrir ce qu’elle a à nous apprendre sur elle et sur nous-mêmes.

N.B. Les textes présents sur ce site représentent notre compréhension du moment, de ce que nous avons pu saisir de ses confidences et n’engage que nous. Ce n’est pas notre vérité, juste quelques bornes et jalons sur notre chemin.

retour / suite...

Cliquer sur une image pour visionner la galerie


Cédric Audion


Les chemins de l'AwenTélécharger le flyer


Semaine d'initiation aux 24 runes du Futhark ancienTélécharger le flyer


Au Rythme des SaisonsTélécharger le flyer

Les terres de l'Awen - 2 bis La Nouillère 86390 Lathus-Saint-Rémy

Cédric Audion : 06 71 07 92 61 - Sabrina Irle : 06 15 16 83 48